L'art urbain ou street art, est un mouvement artistique contemporain regroupant toutes les formes d’art réalisées dans la rue ou dans des endroits publics, et englobe diverses techniques telles que le graffiti rapide sur mur, la réclame, le pochoir, la mosaïque, le sticker, l'affichage, voire le yarn bombing ou les installations. C'est principalement un art éphémère vu par un large public (source Wikipedia)

La principale distinction avec l'art du graffiti, proche du hip-hop aux États-Unis, est que les street artistes n'ont pas systématiquement recours à la lettre (comme c'est le cas dans les débuts de l'art du graffiti, le writing américain) et à l'outil aérosol, cher aux graffeurs.

Les artistes de rue tentent de faire en sorte que leurs œuvres communiquent avec le public sur des thèmes socialement pertinents en conservant un certain esthétisme, sans être emprisonnée par ces mêmes valeurs. John Fekner définit le street art comme étant : « tout art dans la rue qui n'est pas du graffiti ».

Le photographe de street art est là pour mettre en scène l’œuvre d'un autre. Rien à voir avec la documentation. Il doit faire preuve d'imagination, de patience, être capable de sortir du cadre pour créer une autre image.

 

La street photographie par ailleurs a comme définition le spectacle de la rue capté par le photographe.  

© 2019 par Gilles Hanauer